Une étude conjointe Cerema - Kedge - DGITM - Logisthinker

Benchmark des pratiques marketing des ports

Le commerce international repose de manière croissante sur des chaines logistiques de bout-en-bout. Ces chaines voient la concentration d'acteurs privés issus du transport, de la manutention et de la logistique. Les donneurs d'ordres délèguent le choix des moyens de transport et d'entreposage à ces acteurs privés tandis que la compétitivité des d'infrastructure (ports maritimes, ports fluviaux, aéroports, zones logistiques, etc.) échappe à ses gestionnaires.

Pour répondre à cette perte de pouvoir sur la compétitivité, les gestionnaires se concentrent également et ils sont entrés dans des logiques d'attractivité au niveau des corridors. Ainsi voit-on apparaître Haropa et l'Axe Seine ; Med Link sur l'Axe Rhône, Nord-Link avec l'Hinterland du port de Dunkerque, et les prémisces d'une logique de façade Atlantique. Précurseur,  la France voit la même stratégie émerger au niveau européen.

Cette stratégie de façades n'est qu'un exemple de la mutation des stratégies portuaires et du développement du marketing portuaire. L'objectif de la présente étude est de caractériser ces stratégies, d'en répertorier les acteurs, de concevoir un système d'indicateurs de performances adaptés et de proposer un Benchmark et des recommandation stratégiques.

L'étude constitut un benchmark des pratiques marketing des Grands Ports Maritimes (GPM) et des ports intérieurs français, en les comparant aussi à des ports Européen. Il s’agit de cartographier les méthodologies qu’utilisent les ports en matière de promotion, communication, et lobbying pour développer leur attractivité. 

L'étude met en évidence les facteurs de succès du marketing portuaire et les facteurs de difficultés. Elle conduit à des préconisations présentées aux Assises du port du futur le 22 septembre 2021, en la présence de Madame la Ministre de la Mer, Annick Girardin.

Un rapport de synthèse

Les étudiants de Kedge Business School, ont planché pendant 5 semaines à temps plein sur le sujet en trois équipes de quatre étudiants internationaux. Après le rendu de leurs travaux au Cerema et à la DGITM, l'une d'entre eux, Nidhi Prasad, analyste au sein de Logisthinker a réalisé une synthèse des études qu'elle a ensuite présentée devant les acteurs de la communauté portuaire française lors des Assises du Port du Futur.

Téléchargez le rapport

Webinaire de restitution

Support de présentation disponible ici: